22 millions d’enfants de par le monde partent à l’école le ventre vide

C’est le message délivré aux 200 élèves de 5ème du Collège Marie Curie de Pignan lors des journées des 13 et 15 mars dernier .

La MTMSI pressentie par la Direction de la restauration scolaire du département de l’Hérault a participé pour la seconde fois à la sensibilisation des jeunes à l’insécurité alimentaire dans les pays confrontés aux conflits, aux problèmes d’accès à l’eau, aux grandes sécheresses et à l’extrême pauvreté.

Pour cela des ateliers ont été mis en place en collaboration avec les diététiciennes du département et l’équipe enseignante.

L’équipe départementale a axé son intervention sur la découverte des aliments consommés ici, en présentant les céréales, les légumineuses. Le sucre caché dans les aliments de consommation courante a intéressé les élèves qui grâce à la correspondance en morceaux de sucre dans plusieurs denrées ont pris conscience du problème.

Le premier atelier de la MTMSI comprenait la projection d’un documentaire sur les actions du Programme Alimentaire Mondial en particulier sur la gestion de cantines scolaires au Soudan du sud et le parallèle qu’il pouvait en être fait avec le gaspillage alimentaire dans notre pays. Dans quels cas intervient le PAM ?

  • largage de nourriture quand les infrastructures sont impraticables (en cas de conflit, de catastrophe naturelle (tremblement de terre, inondations, sécheresse)
  • Combien de personnes de par le monde ne mangent pas à leur faim

22 Millions d’enfants de par le monde partent à l’école le ventre vide.

Le second atelier concernait la solidarité et la présentation de la MTMSI et de ses associations, et leurs domaines d’actions. Explication du partenariat qui a été réalisé avec le PAM pour l’opération de solidarité envers les cantines scolaires du Soudan du sud, à l’origine de ces journées de sensibilisation dans les collèges.

  • Que mangent les enfants dans ces cantines : un plat composé de céréales de légumineuses et de légumes
  • Les élèves ont découvert et goûté les compléments alimentaires Plumpy distribués aux enfants les plus dénutris dans le monde.

Le 3ème atelier proposé par AVSF permettait aux élèves, la découvertes des aliments principalement consommés en Afrique Subsaharienne et des plantes correspondantes via des photos (igname, patate douce, manioc, mil, maïs, riz, banane plantain). Questionnements sur l’équilibre alimentaire de cette alimentation : manque de protéines, de vitamines et d’oligo-élements apportés par des produits animaux et les fruits → Distribution de calendriers de saisonnalité des légumes : questionnements sur l’intérêt de consommer de saison, explication de la provenance des légumes normalement d’été qui sont sur nos étalages en hiver (import depuis les serres d’Espagne : « mer de plastique »)

Le 4ème atelier proposé par Etudiants et développement était un jeu sur l’alimentation dans le monde.

  • Quelle répartition des populations et des ressources mondiales ?
  • Y-a-t-il actuellement assez de ressources alimentaires disponibles pour nourrir toute la population à travers le monde ? OUI
  • Quel est donc le problème, pourquoi certains ne mangent pas à leur faim? REPARTITION INEGALE
  • A notre échelle, limiter le gaspillage et la consommation excessive de viandes.

En conclusion, nous avons apprécié l’accueil de l’équipe du Collège, la spontanéité des élèves et l’intérêt qu’ils ont manifesté lors de ces journées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *