L’agenda SOLIDAIRES 2017 vient de paraître.

agenda2017

C’est l’occasion de s’informer toute l’année sur la solidarité internationale, de découvrir de nouvelles formes d’engagement et de fêter les journées mondiales qui font avancer les droits humains partout dans le monde.

Nouvelle édition, 1 dossier thématique chaque mois,
de nombreux rendez-vous solidaires tout au long de l’année !

En vente au CDTM au prix de 10€
(+ 3€ de frais de port à l’unité)

Retrouvez dans cet agenda solidaire une multitude d’informations : les journées mondiales pour fêter la paix, la citoyenneté et les droits de l’Homme, des dates historiques pour l’humanité, des idées d’ouvrages, de films, de sites internet pour approfondir vos connaissances…

Chaque mois, une double page thématique permet de battre en brèche les idées reçues sur les migrants, sur l’agriculture, sur l’égalité femmes/hommes, sur la non-violence… et de trouver des pistes d’action citoyenne.

Les + : de nombreuses photos de pleine page et des questions tout au long des 12 mois de l’année pour tester vos connaissances de culture générale et de solidarité internationale !

CDTM – Centre de Documentation Tiers Monde
ouvert au public du lundi au Jeudi de 14h30 à 18h30 – le vendredi sur rendez-vous
27 boulevard Louis Blanc – 34000 MONTPELLIER
04 67 02 40 79 – cdtm34@ritimo.org -www.cdtm34.org

 

 

L’absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
www.avast.com

 

Le secours Catholique a eu 70 ans

70ans-sc

logo_secours_cathAprès 70 ans d’engagement auprès des plus fragiles, le Secours Catholique renouvèle son engagement avec toujours plus de détermination.

Et pour faire de cet anniversaire un grand moment de fraternité et de partage, les acteurs du Secours Catholique se sont mis en marche à travers toute la France. Ils voulaient, à travers ces « marches fraternelles », aller à la rencontre de tous et donner à vivre la grande richesse du compagnonnage avec les plus pauvres.

Dans l’Hérault, pendant une semaine à la fin du mois de mai, trois marches convergentes ont sillonné le département de Lunel, Béziers et Saint Martin de Londres vers Gignac et Saint Guilhem le Désert, lieu de regroupement pour une journée festive de partage. Les groupes étaient constitués de bénévoles de l’association et de personnes prises en charge au long de l’année. Des correspondants du Burkina Faso se sont joints à ces marches et on témoigné des actions entreprises dans le cadre de l’action de solidarité internationale du Secours Catholique.

Partout, les participants ont montré un Secours Catholique en marche avec les personnes fragilisées, d’un Secours Catholique en mouvement, d’un Secours Catholique qui sort de lui-même et de son confort pour aller à la rencontre de tous.

Par ses actions le Secours Catholique continue de relever le défi de la précarité avec ses partenaires et contribue ainsi à la cohésion sociale, à la sécurité, à l’environnement et à l’économie départementale.

Victoire : indemnisation des victimes de Tazreen achevée

Ethicetiq

Plus de 3 ans après la catastrophe, le fonds d’indemnisation des victimes de l’incendie de Tazreen a pu verser la totalité des indemnités dues aux travailleurs blessés et aux familles des travailleurs tués.

Le fonds d’indemnisation des victimes de l’incendie de Tazreen a annoncé que la récolte et le traitement des demandes des ayants droit, les évaluations médicales, le calcul des montants des indemnités et leur paiement est maintenant terminé. Les indemnités versées couvrent les frais médicaux et les pertes de revenus des travailleurs blessés, décédés et disparus, conformément à la Convention n° 121 de l’OIT, utilisée pour indemniser les victimes de l’effondrement du Rana Plaza.
Le 24 novembre 2012, un incendie a ravagé l’usine Tazreen Fashion au Bangladesh, tuant 113 travailleurs et en blessant 174. Des travailleurs ont été brûlés vifs, pris au piège par des issues de secours verrouillées, tandis que d’autres ont sauté par les fenêtres au péril de leur vie. Beaucoup de survivants souffrent de séquelles graves.
Trois ans plus tard, en septembre 2015, le fonds d’indemnisation – Tazreen Claims Administration Trust – était établi suite à l’accord signé avec C&A, la fondation C&A, IndustriALL et la Clean Clothes Campaign. Le traitement de demandes a démarré dès octobre 2015, pour s’achever en avril 2016.
En novembre 2015, 2,5 millions $ avait été versés au fonds par plusieurs enseignes clientes de Tazreen : C&A, WalMart, KiK et El Corte Ingles, la Fondation C&A et la Fondation Fung. Les autres enseignes qui se fournissaient auprès de Tazreen : Dickies, Disney, Edinburgh Woollen Mill, Karl Rieker, Piazza Italia, Sears, Soffe, et Teddy Smith, n’ont pas contribué au fonds d’indemnisation.
Comme pour le Rana Plaza, le fonds d’indemnisation des victimes de l’incendie de Tazreen n’a vu le jour et n’a été financé que grâce à la mobilisation extraordinaire des familles des victimes et des organisations syndicales du Bangladesh, soutenues par un mouvement international de solidarité mené par le réseau de la Clean Clothes Campaign, présente en France via le Collectif Ethique sur l’étiquette, et IndustriALL.
Le fait que la plupart des enseignes clientes de Tazreen n’aient pas contribué aux fonds d’indemnisation, tout comme la faiblesse de la contribution du principal client, à savoir WalMart, démontre une nouvelle fois la nécessité d’instaurer une responsabilité juridique des entreprises donneuses d’ordre pour les violations des droits humains commises dans leur filière d’approvisionnement, ainsi qu’un réel accès à la justice pour que les victimes puissent obtenir réparation.
Vers un mécanisme permanent de soutien aux victimes d’accidents du travail ?
Fin juin 2016, le fonds d’indemnisation avait versé un total de 2,17 millions $ à 582 membres des familles de 103 travailleurs décédés et de 10 travailleurs disparus, et aux 174 travailleurs blessés à la suite de l’incendie. Ces paiements s’ajoutent aux indemnités initiales versées par le Fonds du Premier Ministre du Bangladesh.
Afin d’assurer les traitements médicaux et psychologiques à long terme, 350.000 $ ont été transférés dans un fonds distinct, à destination des survivants des catastrophes de Tazreen et du Rana Plaza. Ce nouveau système pourrait jeter les bases d’un service permanent de prise en charge des victimes d’accidents du travail au Bangladesh.
Bien que l’attente a été longue pour les familles et les survivants de la catastrophe, l’achèvement du processus d’indemnisation est une victoire importante puisqu’ils ont finalement obtenu la reconnaissance et l’application de leurs droits. Les mécanismes d’indemnisation des victimes de l’incendie de Tazreen et de l’effondrement du Rana Plaza constituent deux précédents importants pour établir un mécanisme permanent qui garantit à toutes les victimes d’accidents du travail au Bangladesh le respect de leurs droits à réparation, conformément aux normes et standards internationaux.
Si le processus d’indemnisation est finalisé, la lutte des familles des victimes continue. Elles exigent que les responsables rendent des comptes devant la justice et attendent pour se faire l’aboutissement des poursuites à l’encontre de Delwar Hossain, le propriétaire de l’usine Tazreen. Le Collectif Ethique sur l’étiquette et le réseau international de la Clean Clothes Campaign continueront à les soutenir jusqu’à ce que justice soit rendue.

Appel international des groupes de jeûneurs : Exigeons le désarmement nucléaire !

Nous sommes des groupes de jeûneurs qui refusons de nous alimenter pendant 4 jours, du 6 août anniversaire d’Hiroshima au 9 août anniversaire de Nagasaki, pour exprimer notre total engagement contre les armes nucléaires et exiger leur élimination.

En cette année 2016 nous devons constater que les pays nucléaristes refusent d’engager le désarmement nucléaire et financent des programmes de modernisation. Au Royaume Uni la majorité parlementaire veut engager le renouvellement des Trident. Dans les pays de l’OTAN qui hébergent des bases nucléaires, les Etats-Unis veulent moderniser les bombes et en équiper des missiles sur de nouveaux avions bombardiers. En France un programme de nouveaux sous-marins nucléaires va être à l’étude…

La COP21 a exprimé fortement en décembre 2015 l’urgence de consacrer des efforts importants à la lutte contre le réchauffement climatique, la COP15 de Copenhague en 2009 avait estimé le coût à 1000 milliards de dollars, cette somme est le budget des armes nucléaires pour les 10 ans qui viennent, un gaspillage révoltant en regard.

L’horloge de l’Apocalypse a été estimée à minuit moins 3 minutes exprimant ainsi que le risque de frappe nucléaire est comparable aux moments les plus dramatiques de la guerre froide. 16 000 bombes nucléaires sont actuellement en service dont 2000 en état d’alerte.

L’Assemblée générale de l’ONU a décidé en décembre 2015 la création d’un Open Ended Working Group pour « étudier des mesures légales, efficaces et concrètes pour réaliser et maintenir un monde libéré des armes nucléaires », c’est à dire mettre en oeuvre un traité d’interdiction des armes nucléaires. Les pays nucléaristes s’opposent à un tel traité montrant de ce fait leur mauvaise foi à respecter l’engagement pris dans l’article VI du Traité de non-prolifération.

Le sursaut des opinions publiques est indispensable. Les armes nucléaires doivent être interdites de possession, de fabrication et de menace.

Nous, les groupes de jeûneurs sous-signés, demandons à tous d’exprimer avec nous cette urgence :

Nous exigeons le désarmement nucléaire ! Participez à notre jeûne !

 

Groupe de jeûneurs de  MONTPELLIER, une dizaine de jeûneurs du 6 au 9 août :

  • Table d’info tous les jours du 6 au 9 de 11h à 18h sur l’Esplanade (entre Office du tourisme et kiosque Bosc).
  • Commémoration le 6 et le 9 à 11h à l’Esplanade (même endroit).
  • Actions d’information sur les banques qui financent la bombe.
  • Projection-débat au Cinéma Utopia le dimanche 7 août à 20h : La Bombe

Mythique documentaire-fiction britannique réalisé par Peter Watkins, sorti en 1965, censuré pendant plus de 20 ans par le gouvernement britannique via la BBC, avec interdiction de diffusion au niveau mondial.
À partir de données recueillies à Hiroshima et Nagasaki, et d’autres lieux de bombardements intensifs, tels que Dresde, Darmstadt et Hambourg, Peter Watkins essaie d’imaginer ce que provoquerait une attaque nucléaire sur l’Angleterre. Il décortique les effets sur les populations, les réactions sociologiques, l’efficacité des mesures prises par le gouvernement…
Peter Watkins nous propose un réquisitoire implacable contre l’arme atomique et plus généralement contre toutes les guerres.

  • Soutenu par: Arrêt du nucléaire 34 (Adn34) ; Mouvement pour une Alternative Non-violente 34 (Man34) ; Canva (Coordination de l’Action Non-Violente de l’Arche); Mouvement pour le désarmement, la paix et la liberté 34 (MDPL); Pax Christi
  • Contacts
    Organisation : elisabethmartinez@free.fr — 06 27 94 76 87
    Médias : didier.latorre@free.fr — 06 38 81 98 06

Groupe de jeûneurs à Paris, (Dominique Lalanne, do.lalanne@wanadoo.fr)
soutiens : Armes nucléaires STOP, Maison de Vigilance, Réseau Sortir du nucléaire

Groupe des jeûneurs de Dijon-Valduc, France, centre de modernisation des armes nucléaires françaises (Jean-Marc Convers <jeanmarc.convers@gmail.com>)

Groupe des jeûneurs de Bordeaux-Mégajoule, France, laser de mise au point de nouvelles bombes nucléaires (Dominique Baude <baude.dominique@laposte.net>)

Groupe de jeûneurs de La Hague, usine de retraitement et de production de Plutonium, (Josette Lenoury <jolenoury50@gmail.com>)

Groupe de jeûneurs de l’Ile Longue, Base des sous-marins nucléaires, (Nikol <nicole.rizzoni@wanadoo.fr>)

Groupe de jeûneurs à Londres, (Marc Morgan, marcwmorgan@btinternet.com)
soutiens : Trident Ploughshares, Campaign for Nuclear Disarmament, Christian CND, Tottenham Quaker Meeting.

Groupe de jeûneurs à Berlin du 30 juillet au 5 août puis ensuite à Büchel, Allemagne. (wolfgang.schlupp-hauck@t-online.de)
soutiens : Archegemeinschaft -Gewaltfreiheit und Spiritualität »,
Personnalité : Karsten Petersen, Friedenshof Kommunität
« Communauté de l’Arche, Non-Violence et Spiritualité » (https://archeinternational.wordpress.com/).

Groupe de jeûneurs de Büchel, Allemagne, base de l’Otan qui héberge 20 bombes nucléaires (Matthias-W. Engelke <mwEngelke@outlook.de>)